Menu

Que comprend une batterie de cuisine ?

0 Comment


Il n’est pas toujours facile de composer sa batterie de cuisine, puisque tout dépend de votre habitude. Est-ce que vous aimez cuisiner tous les jours ou sortir au restaurant la plupart du temps ? Dans tous les cas, il y a des règles de base à respecter pouvoir cuisiner n’importe quelle recette en toute simplicité chez vous. Ensuite, il faut tenir compte de votre effectif à la maison et du fait que vous viviez avec ou sans enfant. Suivez notre guide !

La base indispensable d’une batterie de cuisine

La base d’une batterie de cuisine est composée de neuf éléments. Il faut deux poêles anti-adhésives ou inox, une petite et une grande, chacune avec un couvercle. Ce qui permet de poursuivre une cuisson commencée à vive allure puis à feu réduit. Ces poêles sont idéales pour les omelettes, les sautés et les crêpes. Ensuite, il faut trois casseroles de différentes tailles dotées de couvercle pour conserver la chaleur. Elles servent pour presque toutes les cuissons. Puis, une poêle grill ou un petit barbecue électrique est indispensable pour cuisiner des viandes bien saisies. Une cocotte en fonte émaillée est destinée pour les cuissons mijotées. Ce matériau est idéal pour les ragoûts aussi bien sur le feu que dans le four. Ajoutez deux plats à gratin en terre vernissée ou en verre de 25 et 30 cm de longueur pour toutes vos cuissons au four comme les gratins et les rôtis. Un moule à tarte à fond amovible est nécessaire pour les tartes sucrées ou salées ainsi que pour les gâteaux. Choisissez un plat à soufflé en verre, en céramique ou en porcelaine pour préparer vos soufflés, mais également pour contenir d’autres desserts. Vous pouvez également l’utiliser comme saladier. Achetez quatre ramequins pour préparer des desserts en portions individuelles. Enfin, une bouilloire traditionnelle ou électrique est un ustensile pratique pour le thé, les infusions et les soupes déshydratées. Il sert également de cafetière. En tout cas, pour choisir votre batterie de cuisine, allez sur la page https://www.comparatif-multicuiseur.com/ustensile-cuisine/meilleure-batterie-cuisine-test-avis/. Elle met à votre disposition les meilleures offres du marché.

Le matériel de cuisson complémentaire

Ceux qui aiment cuisiner auront besoin de bien plus de matériels de cuisson que la base. Il leur faut une cocotte minute ou un autocuiseur pour préparer un pot-au-feu ou une soupe pour les familles nombreuses. Une poêle à frire ou une friteuse électrique ou une friteuse sans huile est nécessaire pour les aliments frits. Ajoutez deux casseroles supplémentaires compatibles tous feux pour des repas nécessitant des préparations parallèles. Une poêle anti-adhésive ovale est très utile pour cuisiner facilement les poissons. Une sauteuse avec couvercle de 22 cm vous permettra de sauter sur feu vif vos aliments. Des moules à gâteaux vous serviront pour toutes vos pâtisseries, comprenant un moule à cake, un moule à charlotte, un moule à manqué et un moule à savarin. Six ramequins de plus vous permettront de préparer plus de mousses au chocolat ou d’œufs en cocotte. Choisissez quatre petits plats à œufs individuels pour préparer des œufs sur le plat et les présenter tels quels à table. Enfin, vous aurez besoin d’un blender chauffant pour écraser et cuire en même temps vos aliments. Si vous souhaitez avoir une batterie de cuisine confort, vous pouvez ajouter une poissonnière, une bassine à confiture, un grand barbecue ou une plancha, une terrine à pâté en terre, un grand plat à gratin, un robot cuiseur, huit moules à tartelettes individuels, un moule à pâté en croûte aux côtés amovibles et une crêpière.

Le choix des matériaux ?

Le choix des matériaux n’est pas seulement une affaire de goût. Il dépend en grande partie des appareils de cuisson utilisés. L’aluminium peut être utilisé pour tous les éléments de la batterie de cuisine comme les poêles, les casseroles et les marmites. Toutefois, s’il n’est pas épais, il répartit régulièrement la chaleur et risque de se déformer facilement. Le cuivre est idéal aussi bien pour les mijotages que pour les sautés. Pourtant, le prix est assez élevé faisant de lui un matériau peu utilisé. L’acier inox est durable et résistant. De plus, il s’entretient facilement. Cependant, c’est un mauvais conducteur de chaleur et certains points peuvent se surchauffer surtout sur le gaz. La fonte noire et la fonte émaillée sont lourdes et fragiles. Si elle n’est pas culotée, la fonte noire craint fort les chutes et les chocs. Elles sont compatibles à tous les feux, en s’échauffant lentement et régulièrement. Ces matériaux sont idéaux pour les cuissons mijotées. Les revêtements anti-adhésifs quant à eux sont plutôt intéressants pour les poêles, mais nécessitent un entretien particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *