Menu

Fabriquer une sauce tomate faite maison

0 Comment


Bien que les sauces tomates en conserve soient bien pratiques et modiques, elles ne séduisent pas pour autant la majorité des consommateurs. Pour cause, en parcourant la liste des ingrédients, on se rend bien vite compte qu’un certain nombre d’additifs y sont ajoutés. Ainsi, de plus en plus de cuisiniers se demandent s’il n’est pas meilleur de préparer sa sauce tomate faite maison. Voici une mode de préparation facile à faire et moins onéreuse.

Les ingrédients à fournir

Pour faire votre sauce tomate faite maison, vous aurez besoin de tomates, bien évidemment, de l’huile et de l’eau. Un peu de sel et de poivre ne serait pas non plus de refus.
Dans certaines recettes, les chefs vous incitent à ajouter des tomates en conserve dans le lot. Mais tout est une affaire de goût. Néanmoins, si vous avez envie d’une sauce savoureuse et 100 % biologiques, n’acheter que des tomates cultivées dans le respect de la nature, fraiche et de grandes tailles.
Pour les besoins de la préparation, quelques ustensiles de cuisine seront également de mise. On parle notamment d’une poêle, de couteau et planche à découper. Ceci évitera de mettre en péril votre plan de travail.

Les étapes de la préparation

Pour commencer, pensez à bien rincer vos tomates. Équeutez-les pour un peu plus de faciliter lors de la cuisson.
Afin d’éviter d’avoir des résidus de peau dans la sauce, il est préférable d’éplucher les tomates. Il y a une technique pour faciliter la chose. Il suffit de les faire bouillir dans de l’eau. La peau sera ainsi plus simple à enlever.
Après quoi, découper les tomates en petits morceaux. Pas la peine notamment de perdre du temps à créer des dés ou des morceaux de la même taille. Le but est de les faire bouillir de toute façon. Néanmoins, avoir des morceaux de très petite taille, dans la mesure du possible participera à la rapidité de la cuisson.
Chauffez ensuite vos poêles et l’huile. Versez-y vos tomates et un peu d’eau. Ajoutez le sel et le poivre et portez le tout à ébullition. Il ne restera plus alors qu’à servir en accompagnement de vos plats : viande, pâte, riz, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *